Message pour l’humanité donné à Lello par la Madone le 06/01/2018

1 – Mes chers enfants, aujourd’hui encore je viens vous apporter la Parole de mon fils Jésus qui me permet de venir au milieu de vous afin que, par ma venue, plus d’âmes puissent venir à Lui. Il m’a permis de vivre ces moments de grâce au milieu de vous et moi, comme une mère je désire vous aider à vous faire connaître son amour.

2 Venez à moi, mes fils, afin que votre tristesse se change en joie.

3 N’ayez pas peur de lui donner votre vie parce qu’il est le salut véritable. Qui perdra à cause de Lui la retrouvera. C’est pourquoi, mes fils, grâce à ma venue, vous pouvez goûter la paix sur cette terre.

4 Chers fils, plus que jamais, je vous exhorte aujourd’hui à renoncer au péché.

5 Beaucoup d’entre vous connaissent Ses Ecritures depuis longtemps. Vous ne pouvez pas vivre comme si vous n’aviez jamais éprouvé son pardon et son amour. Comment la grâce peut abonder s’il n’y a pas une vie nouvelle ?

6 C’est pourquoi, mes fils, il faut des âmes qui soient lumière du monde. Vous qui avez le désir de marcher sur ses traces, je vous exhorte à redire votre OUI. Vous ne pouvez servir deux maîtres à la fois. Un seul est la Vie !

7 J’ai besoin de vous, mes fils. J’ai besoin de nouveaux apôtres pour être les témoins de la Vérité. Je vous exhorte, vous qui êtes dans la souffrance depuis longtemps, à ne pas abandonner la prière dans les moments de douleur, sachant que votre souffrance est passagère.

8 Vous n’êtes pas seuls mais je suis, moi, proche de vous et j’essuie vos larmes. Mon fils vous a promis qu’il guérira toutes vos blessures et, déjà, au moment de la croix, il a pris sur lui toutes vos douleurs. Il ne vous a pas laissés orphelins, mais, du haut de la croix, il m’a donné à vous comme votre mère.

9 Priez, priez, priez. Priez pour tous ceux qui se sont éloignés de la vraie foi, vivant comme des roseaux brisés par le vent.
J’invite ceux qui sont tombés à se relever. Il [Jésus] est à qui attend ton retour.

10 Priez les uns pour les autres sans jamais vous fatiguer.

Je vous bénis tous !

Remarques générales

  • Marie se situe à sa place de créature. Elle ne vient pas d’elle-même. Elle est mandatée par son Fils ; elle est son porte-parole.
  • Il s’agit pas de prophéties comme une prévision d’avenir.
    Ce texte de Marie, fait de Lello un prophète au sens de 1 Co 14/3 : « Celui qui prophétise parle aux hommes. Il édifie, exhorte, console. »
  • Encore une fois, Marie se présente ici à nous comme une maman à la fois tendre, douce, ferme et insistante.
  • La Sainte Vierge demande à nouveau la conversion à tous, avec des expressions très évangéliques.

Commentaire

3 « N’ayez pas peur de lui donner votre vie…. Qui perdra à cause de Lui la retrouvera. » Cet énergique langage est tiré de l’Evangile … tout comme la promesse faite aux fidèles obstinés de « goûter la paix sur cette terre » dans et par la Croix.

4 « Chers fils, plus que jamais, je vous exhorte aujourd’hui à renoncer au péché ». Cette phrase laisserait entendre que, même dans nos groupes fervents, certains ne vivent pas en état de grâce.

5 « Beaucoup d’entre vous connaissent Ses Ecritures depuis longtemps. Vous ne pouvez pas vivre comme si vous n’aviez jamais éprouvé son pardon et son amour. »
Les visites de Marie durent maintenant depuis 32 ans. Notre Mère du Ciel ne va-t-elle pas se lasser si nous continuons à être médiocres ? Si les fruits sont insuffisants, le charisme peut cesser, dégénérer ou être accordé à d’autres (Mt 21, 41).
« Comment la grâce peut abonder s’il n’y a pas une vie nouvelle ? » Il y a ici une allusion probable au chemin d’ascèse qui précède presque toujours la floraison des grâces.
Où en sommes-nous du rosaire quotidien, du jeûne au pain et à l’eau deux fois par semaine ?
Si nous ne progressons pas dans la vie spirituelle il faut sérieusement nous poser des questions sur l’authenticité de la grâce qui nous est confiée ou sur notre place dans cette famille spirituelle.
Les Pèlerins de Marie ne sont pas un club de dilettantes, un syndicat de consommateurs mais une rude école de sainteté.
Ceux qui s’intéresseraient au charisme par curiosité, par luxure spirituelle, par gourmandise spirituelle devraient peut-être quitter le groupe plutôt que d’être des poids morts.

6 « Je vous exhorte à redire votre OUI. Vous ne pouvez servir deux maîtres à la fois. Un seul est la Vie ! » Radicalité évangélique !
Medjugorje : « Vous n’avez pas encore mis Dieu à la première place ! »

7 « J’ai besoin de vous, mes fils. J’ai besoin de nouveaux apôtres » … pour les temps nouveaux ? …pour les combats de la fin d’un temps ? …pour préparer le Triomphe de Marie ?
« Pour être les témoins de la Vérité. Je vous exhorte, vous qui êtes dans la souffrance depuis longtemps, à ne pas abandonner la prière dans les moments de douleur, sachant que votre souffrance est passagère ».
Le Carmel de Coimbra vient de publier une belle biographie de Lucie de Fatima. Dans les innombrables difficultés de son existence, Lucie a toujours été consolée par la promesse du 13 Juin 1917 : « Je ne t’abandonnerai jamais ! »

8 « Vous n’êtes pas seuls mais je suis, moi, proche de vous et j’essuie vos larmes. Mon fils …. ne vous a pas laissés orphelins, mais, du haut de la croix, il m’a donné à vous comme votre mère. »
Il est bien connu que les enfants qui ont eu une maman consistante et capable de donner de la tendresse ont confiance en eux et avancent avec sécurité dans la vie.
À Oliveto comme à Passatempo, Marie se présente comme la Vierge de la Consolation. Elle sait que les membres des groupes sont des hommes de bonne volonté. Mais ici, comme ailleurs, le problème est celui de la persévérance pendant des dizaines d’années, au travers d’épreuves incompréhensibles.
Avant d’entrer en Terre promise, Dieu assure Josué qu’il ne l’abandonnera jamais: « Sois fort et tiens bon, car c’est toi qui conduiras les enfants d’Israël au pays que ne leur ai promis par serment et moi je serai avec toi » Dt 31, 23.

9 « Priez pour tous ceux qui se sont éloignés de la vraie foi, …
J’invite ceux qui sont tombés à se relever. Il [Jésus] est là qui attend ton retour.10 Priez les uns pour les autres sans jamais vous fatiguer ». Nous sommes une communauté de pécheurs appelés à nous soutenir les uns les autres, sans esprit de supériorité. C’est à nous de trouver les moyens d’une solidarité surnaturelle, chaleureuse et fraternelle.

Perè M.F.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Send this to a friend